Veggie avec Clea Cuisine

Veggie avec Clea Cuisine

Comment vous dire que j’ai été agréablement surpris lorsque Natura Sense m’a contacté une nouvelle fois pour m’offrir un cadeau. J’avais donc encore la chance de pouvoir choisir un livre pour pouvoir en parler avec vous. L’année dernière, j’ai opté pour Vegan, un très beau bouquin qui m’a inspiré depuis. Je ne suis pas vegan et je ne pense pas que je le deviendrai un jour – car trop contraignant – mais végétarien, c’est tout à fait possible. J’ai encore réduit ma consommation de viande à la maison. Acheter de la viande est devenu un acte très rare… en contrepartie, j’achète beaucoup de noix de cajou, de graines (les graines de courge sont mes préférées) et j’introduis peu à peu du lait végétal. Mon budget « alimentation » n’a pas vraiment varié pour le coup.

Il est donc très naturel pour moi cette fois-ci de choisir un bouquin qui me parle beaucoup plus et ce dans tous les sens du terme. J’ai donc jeté mon dévolu sur un livre (pas récent) de Cléa, une blogueuse qui m’a marqué et qui pour moi, fera toujours partie de ces vraies blogueuses. C’est donc un choix sentimental. J’ai découvert le blog de Cléa en 2005, et à cette époque, je suivais énormément de blogs tenus par des expates car je rêvais de voyager, voir même de vivre à l’étranger. Les recettes et les récits de Cléa me faisaient rêver car elle vivait au Japon, un pays que j’adorais et que j’adore encore ! Je me souviens encore de sa recette de gâteau cuit dans un rice cooker… ce retour en arrière ne me rajeunit pas mais comme je suis nostalgique !

Lorsque je parcours le livre de Cléa – Veggie : je sais cuisiner végétarien, j’ai l’impression de replonger dans cette époque. Je savais que je pouvais faire n’importe quelle recette du bouquin sans avoir peur de rater car je fais entièrement confiance à Cléa et j’ai toujours adoré ces recettes fusion avec sa touche japonaise.

Alors fidèle à mes habitudes, je ne blablate pas sur un bouquin sans en réaliser une recette ! J’ai tout simplement suivi mes envies et j’ai immédiatement flashé sur la recette du Cheesecake Tofu ! Je ne vais pas détailler la recette ici mais c’est pour vous dire que je l’ai suivie à la lettre dans la réalisation et le résultat était au rendez-vous. J’ai juste apporté une petite note de fraîcheur avec des morceaux de fraises, puis voilà 🙂 C’était un vrai délice et mon petit neveu de 2 ans et demi en redemandait !

Encore une fois, merci Natura Sense pour ce beau cadeau.

Shimeji Poivre et Sel

shimeji poivre et sel

Voici une autre recette que je partage avec vous à l’occasion de la 28ème Foodista Challenge « La ronde des poivres » organisée par Valérie du blog 123 Dégustez. Pour cette édition, Valérie nous propose de travailler le poivre, un thème qui m’a une fois de plus beaucoup inspiré.

foodistaok-28

Vous pouvez aussi retrouver la liste des anciennes Foodista Challenges ci-dessous initiées par Stéphanie du blog Cuisine moi un mouton :

On n’oublie pas non plus la liste des participants qui honorent cette rencontre :

1,2,3…Dégustez ! –  Pourquoi je grossisGourmand et BioJeune et affamée – Tout simplement fait maison  – Chachou à la crèmeJ’ai toujours aimé le jaune moutarde Mon Carnet CaféLa cuisine des trois soeursDes Recettes à Gogo – Keskonmangemaman Safrancannellela gourmandise de Violette lacuisinedeblanche – Mes inspirations culinaires Repaire des Ventres faims Chez Papa Rico Les recettes de MélanieCaprices en cuisine – Une maman puissance 4 –  Petite cuillère et charentaise 

champignon shimeji

Quant à moi, je vais soumettre une recette où c’est le poivre qui donne l’âme au plat salé proposé, des champignons Shimeji poivre et sel. J’ai utilisé du Shimeji car j’ai été immédiatement été séduit par son aspect mais je dois avouer que c’est uniquement avant cuisson. Après cuisson, c’est une autre histoire. J’admets que le résultat n’est pas aussi beau que bon… j’ai essayé de soigner le stylisme mais il y a bien des limites.

shimeji poivre et sel

 

Je vous conseille donc vivement d’utiliser des variétés de champignons qui tiennent mieux à la cuisson, le champignon de Paris aurait pu fonctionner à merveille mais bon, je voulais un peu plus d’originalité…

shimeji poivre et sel

Sinon la recette en elle-même est assez simple pour un résultat gustatif juste miam.

mélange de poivre

Pour la réaliser en répondant au thème, j’ai choisi un assortiment de poivre.

champignons shimeji

** Champignons Shimeji Poivre et Sel **

200-250gr de champignons Shimeji

3 c.à s. de farine 

1/2 c.à c. de sel

1 c.à s. de mélange de poivre

1 gousse d’ail

2 c. à s. d’échalote frite

quelques feuilles de coriandre

huile végétale pour friture et cuisson

champignons shimeji poivre et sel

Détachez les champignons, lavez-les et séchez-les.Mettez la farine dans un sac de congélation, ajoutez les champignons et secouez bien le sac pour que les champignons soient bien recouverts de farine.

Videz le contenu dans une passoire et éliminez l’excédent de farine.

Faites chauffer l’huile de friture et mettez-y les champignons. Laissez-les frire 1 minute et sortez-les pour les égoutter.

Écrasez légèrement les poivres dans un mortier.

Faites chauffer de l’huile dans une grande poêle, faites revenir les échalotes puis ajoutez l’ail émincé.

Salez et ajoutez les poivres. Ajoutez les champignons puis remuez vivement.

Servez dans un plat et saupoudrez de feuilles de coriandre pour parfumer.

Potimarron express

soupe-de-potimarron1_blog

Le temps défile à une telle vitesse. Nous voici déjà à la fin du mois. J’ai l’impression  d’avoir rien fait durant ces 3 dernières semaines. Rangement au point mort. Perte de poids en stagnation. Je garde tout de même espoir, rien ne presse.

En matière de cuisine, des idées fleurissent comme d’habitude. Le fait de tenir un pseudo bullet journal m’aide à peu près à planifier les réalisations et les séances de shooting. Tout s’enchaîne bien à ce niveau mais je réalise que je pourrai jamais poster toutes les recettes sur le blog. Cela prendrait trop de temps alors je me contenterais sûrement d’alimenter le portfolio. C’est un peu frustrant, je l’avoue.

potimarron_coriandre_blog

Côté alimentation, je reste toujours sur le végétal, surtout le soir. Cela finit par devenir une habitude et je m’endors l’estomac moins chargé. C’est vraiment agréable cette sensation de légèreté. Comme vous pouvez le deviner, c’est la saison des courges. J’essaie d’en profiter au maximum sans les cuisiner de façon élaborée. C’est donc en toute simplicité que je savoure le potimarron en ce moment.

soupe-de-potimarron2_blog

En velouté, mixé avec 1 carotte moyenne, le tout parfumé à l’ail et à la coriandre. Un demi potimarron m’a suffit pour faire deux dîners.

potimarron_choux_blog

Quant à l’autre moitié, je l’ai fait rôtir accompagnée de choux de Bruxelles, avec de l’huile d’olive et du miel. Je me suis inspiré de la recette de Edda en gardant la peau du potimarron. Un vrai délice.

potimarron_choux_rotis_noir2_blog

L’automne en toute simplicité…

Galettes végétariennes Tofu Potimarron

galette_tofu_potimarron_blog

Voici une autre recette réalisée avec pratiquement les mêmes ingrédients que la recette précédente.

Pendant que je la réalisais, je n’ai pas pu m’empêcher à mon neveu. « Sera-t-il plutôt viande ?« . « Détestera-t-il les légumes ?« . Si c’est vraiment le cas alors cette recette sera une bonne manière de lui faire manger un peu de légumes. Ma cuisine future serait sans doute à base de légumes farcis, de boulettes végétales et de panures camouflage en tout genre. Bref, j’arrête de faire des plans sur la comète car je suis encore bien loin de ce stade. Je verrai donc dans 1 an ou 2.
En attendant, je livre la recette de ces petites galettes végétariennes.

** Ingrédients pour 10/12 galettes de 6 cm**

250 gr de tofu ferme

85 gr de chaire de potimarron

80 gr de grains de maïs en conserve égouttés

1/2 carotte de taille moyenne

1/2 bouquet de coriandre

2 c. à s. de farine tout usage

2 œufs

sel et poivre

huile de sésame

sauce de soja

vinaigre de riz

galette_tofu_potimarron_blog1

** Réalisation ** 

Détaillez la demi carotte en brunoise.

Ciselez les feuilles de coriandre.

Passez la chaire de potimarron 1 minute au micro-ondes à 600W et écrasez-la à la fourchette.

Ecrasez le tofu égoutté par petits morceaux avec le plat d’un couteau.

Placez le tofu écrasé dans une double couche d’essuie-tout et serrez afin de chasser le plus d’eau possible.

Mettez le tofu écrasé dans un grand bol, ajoutez la chaire de potimarron écrasé, les mini dés de carottes, les grains de maïs et les feuilles de coriandre. Mélangez à la spatule.

Assaisonnez avec du sel et du poivre. Ajoutez un petit filet d’huile de sésame. Mélangez.

Ajoutez la farine puis les œufs. Mélangez jusqu’à ce que l’ensemble des ingrédients s’agglomèrent bien.

Faites chauffer de l’huile de tournesol dans une grande poêle.

Déposez délicatement des petits tas de pâte de tofu avec une cuillère à soupe en les espaçant bien. Laissez cuire à feu moyen 2 minutes puis retournez-les pour faire cuire l’autre face.

Placez les galettes dans une assiette au fur et à mesure et répétez jusqu’à épuisement de la pâte.

Préparez la sauce qui accompagnera les galettes en mélangeant simplement le sauce de soja et le vinaigre de riz (quantité à ajuster en fonction du nombre de personnes à table).

Un semblant de Buddha Bowl

salade_grenades_quinoa_blog

Ce printemps est surtout placé sous le signe du végétarisme. Je ressens une envie constante de quinoa, d’avocat et de mélanges sucrés-salés.

polenta_coriandre_avocat_tomates_blog

Je me permets presque toutes les associations, du moment que ça reste sain et léger, pour le plus grand plaisir des papilles… un filet d’acidité et d’huile parfumée, du sel, du poivre. Rien de rédiger cet article me donne de nouveau l’eau à la bouche.

salade-quinoa-feves-blog

Aujourd’hui, pas de vraie recette proprement dite. Pour une salade, est-il réellement nécessaire ? Par contre, une petite idée pour apporter de la consistance et de la texture à toutes ces fraîcheurs, oui !

** Cubes de polenta croustillants **

polenta

huile de cuisson

ail

polenta_coriandre_avocat_vinaigrette_blog

Faites cuire la polenta en suivant les indications de l’emballage.

Verser la polenta cuite dans un plat rectangle ou carré et laissez prendre.

Une fois la polenta figée, découpez les cubes (taille à votre convenance).

Faites chauffer de l’huile dans une grande poêle et faites-y revenir à feu moyen l’ail émincé.

Ajoutez les cubes de polenta dans la poêle et laissez frire 1 à 2 minutes chaque face jusqu’à ce que les cubes soient bien dorés.

Servez chauds.

Petit à petit vers le végétarisme…

yellow-zucchini

Depuis quelques années, sans vraiment m’en rendre compte, mon régime alimentaire a changé. De plus en plus de légumes. De moins en moins de viandes. Ce qui autrefois, servait d’accompagnement, est aujourd’hui devenu la star dans l’assiette.

light-purple-eggplants_blog

Il m’arrive de plus en plus souvent de ne cuisiner que le légume sans même penser à la viande. Au début, je réduisais la consommation de viandes dans le cadre d’un régime d’amincissement – ma vie est un équilibre précaire entre gourmandises et régimes – puis peu à peu, c’est devenu une habitude.

cherry-tomatoes-in-colander_blog

Le monde végétal est tellement riche. Le printemps est un moment propice aux découvertes et aux nouveaux tests. J’ai envie de couleurs, de fraîcheurs et de légèretés.

Je ne pense pas que je pourrai un jour supprimer totalement la viande de mon alimentation mais donner la priorité aux fruits et légumes est déjà un grand changement pour manger plus sainement.