Des recettes et des blogs ~part 1

Pensées, Recette

Il est assez rare que je parle des autres blogs en dehors des défis culinaires entre blogueurs. Cet article est une première !

A l’heure où les réseaux sociaux semblent faire de l’ombre à notre bon vieux blog, je peux vous dire que je suis encore un lecteur assidu de ces derniers. Ce que je vais écrire n’a rien d’original mais j’aime quand il y a encore une histoire à travers les articles et que l’auteur(e) dévoile « sincèrement » ses ressentis et états d’âme divers en rapport avec la cuisine ou pas … chose que je ne vois hélas plus trop sur les blogs et encore moins sur les réseaux sociaux. J’ai tellement de choses à dire à ce sujet mais ce serait beaucoup trop long ! Peut-être plus tard…

Pour moi, commencer à suivre un blog relève un peu du hasard. Ce n’est pas forcément via les réseaux sociaux que je les découvre mais suite à une recherche de recettes à un moment donné. Bref, pour faire court, c’est plus une histoire de timing en ce qui me concerne. Lorsque je vois que l’auteur(e) prend vraiment le temps de répondre aux commentaires alors c’est décidé, je m’abonne.

Bon, assez de bla bla, je vais citer quelques blogueuses qui m’ont inspiré récemment pour certaines et depuis bien plus longtemps pour d’autres. C’est un peu ma façon de dire que le blog a encore de la valeur à mes yeux et que oui, elles peuvent continuer à faire ce qu’elles font si bien : faire rêver ou faire voyager à travers la cuisine, assouvir les envies ponctuelles de gourmandises des lecteurs. Leurs recettes, je les ai faites pour de vrai car elles m’ont donné envie, tout simplement. Je pense que ça fera toujours plaisir de savoir que ton blog a réellement inspiré les gens qui te lisent.

La liste n’est pas exhaustive bien évidemment et il n’y a pas d’ordre de préférence en particulier… ah si, finalement, au moins pour la première blogueuse que je vais citer car c’est le premier blog que j’ai commencé à suivre en 2006.

chocolate chip cookies

Il s’agit de Estelle du blog Le Hamburger et le Croissant. Alors que certain(e)s suivaient Mercotte ou Scally, moi, je suivais Estelle. C’est donc symbolique pour moi de la citer en premier… et puis sa recette de chocolate chip cookies, je l’ai faite maintes et maintes fois depuis, je ne m’en lasserai jamais je crois.

madeleines sarrasin et miel

Ensuite, il y a les Madeleines au sarrasin et au miel de Dominique… j’ai eu l’eau à la bouche à la première lecture de la recette. Ça me fait du bien d’aller sur son blog avec son ambiance rustique et apaisante.

gâteau baileys

Plus récemment, il y a eu le Gâteau Chocolat Baileys de Carine. J’ai découvert sa recette et par la même occasion son super blog en faisant une recherche sur l’utilisation du Baileys en pâtisserie.

baileys chocolate cake

J’adore le Baileys mais je ne sais pas pourquoi, mon corps commence à me lâcher et à ne plus me suivre dans mes envies… le fait de le consommer pur me donne désormais des plaques et des démangeaisons. La recette de Carine m’a donc aidé à contourner le problème et surtout à ne pas faire de gaspillage.

fondant à la noix de coco

Je n’oublie pas l’extra fondant à la noix de coco de Coc’ la Cairote. La recette est tombée à pic un soir où j’avais une énorme envie de gâteau à la noix de coco et comme promis, elle est hyper facile et rapide à réaliser. Plus easy, tu meurs !

moelleux aux amandes

J’aime tout ce qui est à base d’amande alors je n’ai pas pu résister au Petit gâteau moelleux aux amandes de Marina.

almond cake

Son site est une sacrée source d’inspiration plein de couleurs et c’est avec lui que je me suis mis à faire mes tous premiers macarons d’ailleurs.

Bon, vous allez me dire qu’il n’y a que du sucré qui m’inspire. Faux !

riz au tofu

Je clôture ce premier chapitre avec le Riz au tofu, gingembre et soja de Nathalie. En m’intéressant à la pâtisserie, mon IMC en a pris un sacré coup en 10 ans… et fort heureusement, en salé, j’ai assagi. Depuis ces 2 dernières années, j’ai basculé un peu dans le végétarisme. Je ne serai jamais 100% végétarien car j’aime trop le KFC mais dès qu’il est possible, j’essaie de prendre soin de mon organisme.

riz complet au tofu

Je me suis beaucoup retrouvé dans cette recette de Nathalie car c’est comme ça que je conçois le « manger sain avec du goût ».

Voilà, je vais m’arrêter là pour cette fois-ci. La prochaine fois, je vous parlerai des recettes de youtubeurs 😉

Bon week-end gourmand à vous !

Mille-feuille de pomme aux fruits rouges

Défis culinaires, Recette, Sucré

mille-feuille de pomme aux fruits rouges

Avec ce mille-feuille de pomme, je participe à la Bataille Food organisée par Valérie, créatrice du joli blog gourmand I love Cakes. Elle a été désignée marraine par Caroline du blog Boeuf Karotte suite à sa participation à la 45ème édition de ce défi créé à l’origine par Jenna de Bistro de Jenna.

Pour cette 46ème édition, Valérie nous propose de réaliser une recette de mille-feuille en laissant libre cours à notre imagination. Pour ma part, je participe au défi de façon in extremis et je n’ai pas eu le temps et surtout le courage de réaliser une pâte feuilletée maison. C’était pourtant la bonne occasion… il faudrait vraiment que je me lance un jour. Un passionné de pâtisserie qui n’a jamais pas sa pâte feuilletée, ça ne le fait pas trop ! Comment vais-je participer à Le Meilleur Pâtissier moi ?? Mercotte risque de me regarder avec de grands yeux en se demandant d’où je sors.

Bref, il y a une autre raison pour laquelle il ne m’était pas possible de faire une recette à base de pâte feuilletée : je suis actuellement au régime ! J’adore l’odeur de la bonne pâte feuilletée pure beurre mais là, c’est pas compatible avec mon objectif pondéral.

Au final, je propose donc de façon simpliste (tu ne m’en voudras pas Valérie hin ?!) un mille-feuille de pomme aux fruits rouges, bien moins calorique mais tout de même gourmand.

millefeuille de pomme aux fruits rouges

** Ingrédients pour 2 mille-feuilles de pomme **

1 pomme golden

1 poignée de framboises et myrtilles (fruits de saison)

25 gr de beurre mou

2 c. à s. de sucre roux

1 pincée de cannelle

2 c. à s. de pralin (élément croustillant requis)

** Réalisation ** 

Lavez la pomme, enlevez son trognon et épluchez-la. Détaillez 8 rondelles de pomme d’environ 0,5 cm.

Disposez ces rondelles sur une plaque allant au four, tapissé de papier sulfurisé.

Préchauffez le four à 180°C.

Badigeonnez chaque rondelle de beurre mou. Saupoudrez ensuite de sucre roux et de cannelle.

Enfournez 45 minutes et laissez refroidir.

Disposez une première rondelle dans l’assiette de service puis disposez les fruits rouges par dessus.

Mettez une autre rondelle par dessus les fruits rouges et répétez l’opération. Il faudra 4 rondelles par mille-feuille.

Enfin, parsemez le pralin sur les mille-feuilles pour donner plus de texture au moment de la dégustation.

 

Voici la liste des autres participants :

I Love CakesBœuf KarotteKeskonmangemamanDes recettes à gogoGraine de faim KelyMaman pâtisseThe garden of delightsEncore un gâteauPlay with foodRamène la popotteMagg kitchenetteMariebyfoodFil et croqCosmic tomatoesPassion cuisine de JulieChaud patateUnited colours of macaronsLa table de ClaraKatia au pays des gourmands123 dégustezOh la gourmande DelPetite cuillère et charentaisesDyen’s kitchenFleurs de théLes recettes de MélanieMon carnet caféCyrielle gourmandiseAurore’s bakeryLa médecine passe par la cuisine

Melonpan aux couleurs d’Okinawa

Recette, Voyage

melonpan_beni_imo

Je profite de ce billet pour partager avec vous quelques photos de mes vacances au Japon en 2015.

J’avais promis d’écrire une série d’articles consacrés à ce voyage, les photos prises sur place, les adresses pour faire du prop shopping … suite à plusieurs événements dans ma vie, ces articles n’ont jamais vraiment pu voir le jour. J’ai tellement traîné que j’ai eu le temps de fermer mon ancien blog et d’en créer un autre entre temps.

okinawa_blog4

2015 semble loin et pourtant les souvenirs restent encore très frais dans ma tête. C’était la deuxième fois que je visitais le Japon et je ne m’en lasse pas, j’y retournerai volontiers.

Avec mes amis, on essaie de faire un maximum de villes à chaque fois. C’est un peu frustrant car nous n’avons pas toujours le temps de bien profiter de l’endroit que nous visitons… résultat, nous voyageons à un rythme assez intense entre les changements d’hôtels (les valises à trimbaler) et le stress à chaque changement de train. C’est fatigant mais on repart toujours avec un maximum de bons souvenirs.

okinawa_blog5

Cette fois-ci, Okinawa faisait partie de notre périple. Et je vais vous dire que j’ai adoré Okinawa et plus précisément sa capitale, Naha. Le climat est beaucoup plus doux, les gens sont vraiment plus gentils et plus chaleureux. Ça nous a fait un repos de quelques jours pendant ce voyage. Ce n’est pas étonnant que ce soit là-bas que se trouvent les records de longévité…

okinawa_blog3

J’adore Naha aussi car c’est une grande ville avec toutes les infrastructures qu’on connaît du Japon mais avec une végétation différente. C’est vraiment la différence la plus notable à mes yeux, une facette que je ne connaissais pas de ce pays… ce côté tropical, doux et paisible.

okinawa_blog2

Lorsqu’on se balade en centre ville, il n’est pas rare d’apercevoir des boîtes de biscuits de couleur violet mis en vente dans des boutiques de souvenirs. Cette couleur « naturelle » provient en réalité de la patate douce violette « beni-imo », le produit local par excellence. Il est aussi décliné en crème glacée mais aussi en poudre !

Les biscuits, j’en ai achetés pas mal pour les offrir à mon retour en France mais je me suis surtout acheter un sachet de cette poudre de beni-imo pour mes tests culinaires personnels. J’entre donc dans le vif du sujet puisque ce billet est consacré au melonpan à la patate Beni-imo !

melonpan_beniimo

Le melonpan est l’une de mes brioches japonaises préférées. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c’est une brioche moelleuse surmontée d’une couche de cookie quadrillé parfumé habituellement à la vanille. Durant mon voyage, j’en ai mangé pas mal en guise de petit déjeuner dans le train. A Paris, lorsque le Japon me manque trop, je me pointe chez AKI Boulanger (rue St-Anne) rien que pour croquer dans un melonpan et niveau parfum, il y a du choix, thé vert matcha, chocolat et même ichigo (fraise) !

Dans la recette que j’ai donc utilisé la poudre de patate douce dans la pâte à cookie mais vous pouvez aussi bien la parfumer autrement si vous le désirer. Je me suis juste contenté de réutiliser ma recette de base que j’ai par la suite trafiquée.

melonpan_beni_imo

** BENI-IMO MELONPAN (pour 10 brioches) **

** Pâte à brioche **

250 gr farine T45 – 50 gr sucre en poudre – 1/2 c. à c. sel – 10 gr poudre de lait demi écrémé – 6 gr de levure sèche – 2 c. à s. d’œuf battu – 150 mL eau tiède – 25 gr beurre mou

** Pâte à cookie **

50 gr beurre mou – 80 gr sucre – 50 gr œuf battu – 160 gr farine T55 – 1/2 c. à c. levure chimique – 2 c. à s. poudre de beni-imo – du sucre en poudre en supplément

** Réalisation **

Commencez par la pâte à brioche et placez dans un grand bol : farine, sucre, sel, lait en poudre et levure sèche. Mélangez bien.

Incorporez l’œuf battu dans l’eau tiède et versez ce mélange petit à petit dans le mélange sec. Mélangez le tout et sortez la pâte pour la pétrir sur un plan fariné. Pétrissez durant 10 minutes puis lorsque la pâte devient plus souple et moins collante, incorporez le beurre mou. Pétrissez 10 bonnes minutes encore.

Placez le pâton dans le grand bol, couvrez avec un torchon humide et laissez lever 60 – 90 minutes.

Pendant ce temps, préparez la pâte à cookie. Battez le beurre mou avec le sucre puis ajoutez l’œuf battu petit à petit. Tamisez farine, levure et poudre beni-imo et incorporez ce mélange en 2 fois dans le beurre battu. Formez un cylindre avec la pâte à cookie et enveloppez-le dans un film alimentaire et placez au frais pendant 60 minutes.

Chassez l’air de la pâte à brioche, pesez-la et divisez-la en 10 parts égales. Roulez chaque pâton en boule, couvrez de nouveau avec un film alimentaire et laissez lever 15 – 20 minutes.

Sortez la pâte à cookie et divisez-la aussi en 10 parts égales que vous roulez en boules. Placez chaque boule entre 2 films plastiques et aplatissez-la avec le bas d’un verre de façon à obtenir 10 disques de 8-9 cm de diamètre à la fin.

Placez les disques de pâte à cookie sur le dessus des pâtons. Collez bien au niveau des bords. Parsemez généreusement la couche de cookie de sucre et quadrillez-la en losanges à l’aide d’une lame de couteau (côté non tranchant).

Placez les 10 pâtons de melonpan sur une plaque allant au four et laissez lever 30-40 minutes.

Préchauffez le four à 180°C puis enfournez les brioches pendant 15 minutes.

Laissez les melonpans tiédir sur une grille et dégustez sans tarder !