Des recettes et des blogs ~part 1

Pensées, Recette

Il est assez rare que je parle des autres blogs en dehors des défis culinaires entre blogueurs. Cet article est une première !

A l’heure où les réseaux sociaux semblent faire de l’ombre à notre bon vieux blog, je peux vous dire que je suis encore un lecteur assidu de ces derniers. Ce que je vais écrire n’a rien d’original mais j’aime quand il y a encore une histoire à travers les articles et que l’auteur(e) dévoile « sincèrement » ses ressentis et états d’âme divers en rapport avec la cuisine ou pas … chose que je ne vois hélas plus trop sur les blogs et encore moins sur les réseaux sociaux. J’ai tellement de choses à dire à ce sujet mais ce serait beaucoup trop long ! Peut-être plus tard…

Pour moi, commencer à suivre un blog relève un peu du hasard. Ce n’est pas forcément via les réseaux sociaux que je les découvre mais suite à une recherche de recettes à un moment donné. Bref, pour faire court, c’est plus une histoire de timing en ce qui me concerne. Lorsque je vois que l’auteur(e) prend vraiment le temps de répondre aux commentaires alors c’est décidé, je m’abonne.

Bon, assez de bla bla, je vais citer quelques blogueuses qui m’ont inspiré récemment pour certaines et depuis bien plus longtemps pour d’autres. C’est un peu ma façon de dire que le blog a encore de la valeur à mes yeux et que oui, elles peuvent continuer à faire ce qu’elles font si bien : faire rêver ou faire voyager à travers la cuisine, assouvir les envies ponctuelles de gourmandises des lecteurs. Leurs recettes, je les ai faites pour de vrai car elles m’ont donné envie, tout simplement. Je pense que ça fera toujours plaisir de savoir que ton blog a réellement inspiré les gens qui te lisent.

La liste n’est pas exhaustive bien évidemment et il n’y a pas d’ordre de préférence en particulier… ah si, finalement, au moins pour la première blogueuse que je vais citer car c’est le premier blog que j’ai commencé à suivre en 2006.

chocolate chip cookies

Il s’agit de Estelle du blog Le Hamburger et le Croissant. Alors que certain(e)s suivaient Mercotte ou Scally, moi, je suivais Estelle. C’est donc symbolique pour moi de la citer en premier… et puis sa recette de chocolate chip cookies, je l’ai faite maintes et maintes fois depuis, je ne m’en lasserai jamais je crois.

madeleines sarrasin et miel

Ensuite, il y a les Madeleines au sarrasin et au miel de Dominique… j’ai eu l’eau à la bouche à la première lecture de la recette. Ça me fait du bien d’aller sur son blog avec son ambiance rustique et apaisante.

gâteau baileys

Plus récemment, il y a eu le Gâteau Chocolat Baileys de Carine. J’ai découvert sa recette et par la même occasion son super blog en faisant une recherche sur l’utilisation du Baileys en pâtisserie.

baileys chocolate cake

J’adore le Baileys mais je ne sais pas pourquoi, mon corps commence à me lâcher et à ne plus me suivre dans mes envies… le fait de le consommer pur me donne désormais des plaques et des démangeaisons. La recette de Carine m’a donc aidé à contourner le problème et surtout à ne pas faire de gaspillage.

fondant à la noix de coco

Je n’oublie pas l’extra fondant à la noix de coco de Coc’ la Cairote. La recette est tombée à pic un soir où j’avais une énorme envie de gâteau à la noix de coco et comme promis, elle est hyper facile et rapide à réaliser. Plus easy, tu meurs !

moelleux aux amandes

J’aime tout ce qui est à base d’amande alors je n’ai pas pu résister au Petit gâteau moelleux aux amandes de Marina.

almond cake

Son site est une sacrée source d’inspiration plein de couleurs et c’est avec lui que je me suis mis à faire mes tous premiers macarons d’ailleurs.

Bon, vous allez me dire qu’il n’y a que du sucré qui m’inspire. Faux !

riz au tofu

Je clôture ce premier chapitre avec le Riz au tofu, gingembre et soja de Nathalie. En m’intéressant à la pâtisserie, mon IMC en a pris un sacré coup en 10 ans… et fort heureusement, en salé, j’ai assagi. Depuis ces 2 dernières années, j’ai basculé un peu dans le végétarisme. Je ne serai jamais 100% végétarien car j’aime trop le KFC mais dès qu’il est possible, j’essaie de prendre soin de mon organisme.

riz complet au tofu

Je me suis beaucoup retrouvé dans cette recette de Nathalie car c’est comme ça que je conçois le « manger sain avec du goût ».

Voilà, je vais m’arrêter là pour cette fois-ci. La prochaine fois, je vous parlerai des recettes de youtubeurs 😉

Bon week-end gourmand à vous !

Le souvenir des Nouilles instantanées…

Pensées, Recette, Salé

ramen_hongkong_style_blog1

Oulala ! Ça fait exactement 2 mois que je ne suis pas revenu sur le blog. Je ne vous cache pas que j’ai failli arrêter et fermer le blog. Une nuit de réflexion m’a été bénéfique et m’a évité de commettre cette erreur.

Il y a des moments comme ça où je n’ai plus foi en ce que je fais et je me dis juste « à quoi bon perdre son temps ? » … j’ai déjà fermé 3 blogs dans le passé sur un coup de tête et aussi parce que ces blogs n’étaient plus trop en phase avec ce que j’étais … grosse bêtise ! Aujourd’hui, je regrette énormément d’avoir fermé mon tout premier blog car il contenait beaucoup de bons souvenirs… mais bon, c’est trop tard, je ne peux plus revenir en arrière.

J’évite donc tout simplement de reproduire la même chose avec ce blog que j’aime beaucoup malgré les rares publications. Si vous êtes en train de lire ces quelques lignes, sachez que je vous remercie de me suivre encore. Je ne peux hélas pas me montrer tout le temps sous mes meilleurs jours… parfois, ça ne va pas du tout mais j’évite d’écrire des articles pour râler car cela ne m’aidera pas. Je me mets tout simplement en mode « pause » et je reprends quand j’en ai envie et surtout quand je retrouve la force pour le faire de façon authentique.

Bref, c’était les quelques lignes sur mon état d’âme mais vous vous doutez bien que ce n’était pas l’objet de cet article, n’est-ce pas ?

ramen_hongkong_style_blog2

Je vais vous parler des nouilles instantanées ! Je vais aussi vous raconter comment je les prépare. Non, je ne me moque pas de vous. Je connais pleins de gens qui font cuire leurs nouilles n’importe comment et c’est franchement dégueulasse ! C’est pourtant très simple de se faire un bon bol de nouilles garnies généreusement de choses qu’on aime.

Mais vous savez quoi ? Quoique je dise, mes nouilles instantanées ne seront jamais aussi bonnes que celles que ma grand-mère paternelle faisait. Elle m’a quitté il y a plus de 30 ans et beaucoup trop tôt… ma mère me dit encore beaucoup de biens à son sujet dont ses talents culinaires… j’aurais tellement aimé apprendre à cuisiner à ses côtés et qu’elle me refile ses petits secrets. Le seul souvenir culinaire/gustatif qu’elle m’a laissé c’est les nouilles instantanées. Elles ont un goût unique et irremplaçable. Je ne suis un mangeur raffiné au palais infaillible mais j’ai une excellente mémoire et pour moi, les goûts d’enfance existent réellement. Ce n’est pas simplement la nostalgie qui embellit mes souvenirs, ces goûts ont réellement existé puis disparu par la suite.

ramen_hongkong_style_blog3

Je me souviens que ma grand-mère nous emmenait à la plage, mes cousines et moi. Je devais avoir moins de 5 ans. On y allait tout le temps en fin d’après-midi lorsque le soleil ne tapait plus. On y restait jusqu’au coucher de soleil et sur le chemin du retour, je voyais les lumières de maisons s’allumer petit à petit, c’était presque l’heure du dîner. Une fois rentrés, on prenait une bonne douche pour se débarrasser du sable et une fois tous propres, on s’installait par terre dans le salon, autour de la table basse devant la télé. Mes cousines regardaient Starsky et Hutch et moi, je ne captais rien à tout ce qu’elles racontaient. Ma grand-mère sortait ensuite de la cuisine avec 3 petits bols de nouilles instantanées, c’était notre repas. Mon bol ne contenait pas de soupe, il y avait juste les nouilles… c’était peut-être volontaire de sa part de peur que je me brûle en mangeant. Les nouilles étaient donc presque sèches mais avaient une texture presque al dente, avec un goût unique que je n’arrive toujours pas à reproduire.

Aujourd’hui, une trentaine d’années plus tard, quand je me prépare des nouilles instantanées toutes simples, je jette le bouillon en fin de cuisson pour ne garder que les nouilles. Je repense à ma grand-mère à chaque fois que je fais ça… j’aime les manger comme ça mais ce n’est bien sûr pas la bonne façon ou du moins, la meilleure façon de les manger.

ramen_hongkong_style_blog4

Je vais donc vous raconter comment les préparer et les garnir façon Hong-Kong. C’est très bête mais peu de gens de mon entourage pensent à procéder de cette manière… les poils s’hérissent à chaque fois que je vois mon frère les préparer ! Résultat : des nouilles pâteuses et lourdes en bouche !

Tout d’abord, faites chauffer de l’eau dans une casserole (environ 0,5 L pour 2 paquets de nouilles).

Ajoutez les nouilles dans l’eau bouillante et laissez 15 secondes puis, à l’aide de baguettes ou d’une fourchette, remuez les nouilles afin de les séparer dans l’eau. 

Après 2 minutes, sortez les nouilles de l’eau et répartissez-les dans un grand bol. Gardez l’eau de cuisson dans la casserole.

Préparez les garnitures, un œuf au plat, de la ciboulette ciselée et de la viande en boîte (luncheon meat) poêlée. Vous pouvez aussi remplacer par des saucisses ou du jambon tout simplement. Disposez tout cela dans le bol, sur les nouilles. 

Ajoutez l’assaisonnement (vendu avec les nouilles) dans l’eau encore très chaude, mélangez et au moment de servir, versez le bouillon dans le bol de nouilles. 

C’est tout simple mais en procédant ainsi, vos nouilles auront une bien meilleure texture au moment de les manger. Et ça, ça change tout ! 

Soupe de panais et petit coup de blues

Humeurs, Pensées, Recette, Salé

panais

J’ai énormément de mal à écrire en ce moment et pourtant j’ai la tête pleine d’idées. Je ne suis pas en panne d’inspiration mais en panne d’écriture, je n’arrive pas aligner 3 mots sans revenir en arrière.

La vérité c’est que ça n’allait très bien niveau moral ces 2 dernières semaines.

Les personnes qui me suivent sur ma page Facebook ont été mises au parfum à travers un post d’humeur.

A l’heure où j’écris ces quelques lignes, ça va déjà beaucoup mieux… au fond, il n’y a rien d’inquiétant, c’est même rien du tout car il y a bien plus grave dans la vie.

still_life_blog2

Pour résumer, je faisais un complexe de manque de popularité sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram où j’ai un mal fou à gagner en visibilité malgré tout le travail fourni. Sentiment d’injustice et remises en cause diverses étaient au rendez-vous. Je ne comprends pas pourquoi ça ne marche pas pour moi. Ce que je fais est si nul que ça ? Honnêtement, je ne pense pas. Je veux bien manquer de confiance en moi mais il y a des limites quand même…

still_life_blog3

Je sais parfaitement que la popularité ne veut rien dire et ne reflète pas forcément la qualité d’un photographe. Mais, il faut avouer que ça ouvre des portes et facilite pas mal de choses… sans ces chiffres, certaines enseignes que j’essaie de démarcher ne daignent même pas répondre à mes mails.  La « non réponse » m’est insupportable mais je commence à me rendre à l’évidence, le monde dans lequel je vis fonctionne de cette manière.

soupe_panais_noisette_blog2

Bref, je me suis fait une raison, je me dis que je dois peut-être patienter encore un peu et surtout trouver une autre solution pour parvenir à atteindre mon but : devenir photographe professionnel.

J’essaie aussi de savourer ces petits moments de galère et de passages creux car il paraît que le bonheur ne se trouve pas au sommet mais durant l’ascension…

J’essaie de ne pas perdre de vue ce qui me fait plaisir et surtout de persévérer.

still_life_blog1

Je remercie du fond du cœur celles et ceux qui m’ont soutenu sur Facebook, que ce soit en commentaires ou en messages privés. Ça m’a fait un bien fou, vous ne pouvez pas le savoir. Et ce soir, en écrivant ce billet (par le pouvoir des mots), j’ai décidé d’aller mieux et surtout d’aller de l’avant.

soupe de panais et noisettes

Bon, comme vous l’avez remarqué à travers ces quelques photos, j’expérimente un nouveau style ou plutôt une nouvelle ambiance, le clair obscur. Cela fait partie de mes nouvelles résolutions 2017, sortir un peu de ma zone de confort. Je ne maîtrise pas bien encore, pas assez pour vous faire un tutoriel là dessus en tout cas. L’exercice n’est pas si évident car je dois raisonner à l’envers par rapport à la lumière mais je m’amuse bien. J’espère que vous allez aimer aussi 🙂

** Soupe de panais et éclats de noisettes **

Ingrédients

3 panais

2 gousses d’ail

sel & poivre

1/2 poignée de noisettes torréfiées

1 filet d’huile d’olive

Réalisation 

Épluchez et coupez les panais en rondelles. Faites chauffer 250 mL d’eau dans une casserole et laissez cuire les rondelles de panais 8-10 minutes à feu moyen.

Ajoutez les gousses d’ail et mixez le tout au robot. Ajustez en eau chaude pour obtenir la consistance souhaitée.

Salez et poivrez. Répartissez la soupe dans les bols.

Au moment de servir, versez un petit filet d’huile sur la soupe et parsemez de noisettes concassées.